Échelle des prix de à

LE CONTRACTANT GÉNÉRAL, C’EST QUOI ?

Il s’agit d’un mode d’exécution où le Prestataire, unique interlocuteur du Maître d’ouvrage (le client), prend en charge la totalité des travaux en garantissant leur conformité et le planning de leur réalisation. Le Prestataire s’oblige donc à délivrer au Maître d’ouvrage et à une date précise un résultat défini préalablement.

UNE APPROCHE TECHNIQUE RECONNUE ET DE PLUS EN PLUS UTILISÉE

Aux Etats-Unis, plus de 40% des chantiers hors résidentiels sont menés par un Contractant général. Cette méthode se répand rapidement puisque ce chiffre est en augmentation de 10% depuis 2005 (source Design-Build Institute of America). En France aussi, ce mode de réalisation est de plus en plus demandé et choisi par les Maîtres d’ouvrage.

DES PLANNINGS OPTIMISÉS

L’engagement contractuel du prestataire à un planning préétabli, l’implication des équipes techniques dès le début des études de conception, la constitution de groupes de sous?traitants sélectionnés et rompus au travail collaboratif ont pour effet non seulement une maîtrise accrue des plannings mais également une réduction très sensible des délais par rapport à un autre mode de mise oeuvre. Une étude menée par l’Université de Pennsylvanie conclut que ce gain de temps s’élève à plus de 30%.

UN COÛT MAÎTRISÉ

Nous constatons qu’une opération menée en mode Contractant a, pour le Maitre d’ouvrage, un coût global inférieur de plus de 15% à une opération comparable menée en maîtrise d’oeuvre,

Cela corrobore une étude américaine qui évalue ce gain à 6.1%.

A cela plusieurs raisons : tout d’abord, la réduction des plannings a un impact direct sur le coût humain. Ensuite, le Contractant, se comportant comme une sorte de grossiste, a accès à des tarifs préférentiels sur le marché de la sous-traitance. Enfin, le fait que le budget soit contractualisé, et donc soigneusement défini, oblige à des études préalables plus précises et à des arbitrages en amont des travaux.

UNE DISPONIBILITÉ ACCRUE POUR LE MAÎTRE D’OUVRAGE

Le fait d’avoir en face de lui un unique interlocuteur permet au Maître d’ouvrage d’optimiser le temps qu’il consacre au projet opérationnel. Il réduit aussi drastiquement sa charge de gestion administrative (commandes, factures, comptabilité, etc.) puisque celle-ci incombe presque totalement au Contractant.